Comment candidater?

Pour vous mettre dans le bain, vous pouvez déjà jeter un œil au bilan de la session 2012 de recrutement des maîtres de conférence et au bilan voté par le CNRS sur le financement de la recherche et l’emploi scientifique en France. Vous y apprendrez notamment

On me l’a dit de nombreuses fois : après la thèse, il faut s’accrocher. Vous serez vieux quand vous signerez votre premier C.D.I., mais si on en croit le monde, il sera sympa.

Curriculum Vitæ et liste de publications

Pour candidater, peu importe à quoi, ce sont les deux éléments nécessaires.

Techniquement

Si vous voulez les rédiger sous LaTex, plusieurs options s’offrent à vous :

Vous pouvez vous faire un fichier .tex avec les en-têtes qui vont bien, rédiger le contenu (en anglais et en français) dans des fichiers à part, que vous incluez à l’aide d’ \input et choisir quel fichier vous compilez à l’aide de toggle. Vous gagnez ainsi en uniformité, et en portabilité (vous pouvez ensuite facilement inclure le contenu de votre cv ailleurs). Je mets en ligne, à titre d’exemple, une archive qui vous permets de vous rendre compte de la façon dont j’organise tout ça.

Le résultat est également en ligne : CV en français, CV en anglais, liste des publications en français et en anglais.

En terme de contenu

Les conseils, parfois contradictoires, abondent sur internet. Ceux de Cornell m’ont l’air excellents.

Candidater la qualification

Pour pouvoir candidater à des postes de maître de conférence, il faut être qualifié dans la section. La page wikipedia associée donne une rapide présentation de cette procédure, la Foire Aux Questions sur Galaxie est plus pratique.

Ces informations et les liens sont valables pour la campagne 2014, désormais close.

Quelle que soit votre section, vous retrouverez sur le site du CPCNU la liste des liens vers les sites des sections C.N.U. La liste des pièces à joindre à votre dossier est fixée par la loi, mais rien ne vous empêche de joindre d’autres documents (liste des publications, descriptif des enseignements, avis des responsables, etc.). D’autres informations utiles (et de nombreux liens) se trouvent sur Galaxie ou sur le site « Enseignement supérieur et Recherche ».

La liste des pièces à joindre (en français, ou traduites) :

En fonction de la section, il faut éventuellement joindre des pièces complémentaires, pour le savoir, il convient de se reporter à cette page de Galaxie. Il n’est pas toujours nécessaire de joindre sa thèse. Par contre, il semble que le jury et le lieu de soutenance doivent figurer sur le CV.

Pour la section 27 (Informatique), il existe un très bon guide, qui précise que doit également être joint au dossier la copie des rapports signés de pré-soutenance du doctorat.

Enfin, l’adresse des rapporteurs auxquels envoyer ce dossier (en papier, bien souvent, privilégiez le recommandé) se trouve avec antares.

Finalement, les résultats sont publiés sur Galaxie.

Où trouver des offres d’emploi ?

Par ordre de préférence décroissant :

Pour les États-Unis, se référer à cette page.

Maître de conférence

Je vous renvois vers galaxie pour obtenir la liste des postes publiés ou dont la publication est proche. Il faut être qualifié pour concourir.

Le concours INRIA

L’INRIA ouvre fin janvier son concours pour devenir chargé de recherche. Les dossiers doivent généralement être envoyés avant fin février.

Le dossier LaTeX

Que vous candidatiez pour être recruté CR2, CR1, DR2 ou DR1, vous aurez à remplir le même dossier, concocté par Antoine Rousseau, Guilllaume Hanrot, … et actuellement maintenu par Nicolas Holzschuch. Si votre installation LaTeX n’est pas trop ancienne, je vous conseille d’effectuer les modifications suivantes :

  • Convertissez les documents INRIA_dossier.tex, INRIA_frontMatter.tex et INRIA_macros.tex de l’encodage ISO-8859-9 vers l’UTF-8, par exemple avec inconv:

    iconv --from-code=ISO-8859-9 --to-code=UTF-8 INRIA_dossier.tex > INRIA_dossier_utf8.tex
    iconv --from-code=ISO-8859-9 --to-code=UTF-8 INRIA_macros.tex > INRIA_macros_utf8.tex
    iconv --from-code=ISO-8859-9 --to-code=UTF-8 INRIA_frontMatter.tex > INRIA_frontMatter_utf8.tex
    Si vous faîtes ainsi, pensez à changer l’option d’inputenc (de latin1 vers utf8), à renommer les chemins des fichiers et à arrêter d’employer le paquet aeguill.
  • L’option ocgcolorlinks d’hyperref empêche les liens d’être mis en page harmonieusement (voir par exemple ce fil de tex.stackexchange), vous pouvez songer à commenter cette option.
  • Remplacez les commandes {\sf …}, {\bf …}, et {\tt …} (obsolètes depuis l’introduction de LaTeX 2.09) par des \textsf{…}, \textbf{…} et \texttt{…}.
  • Inclure les documents demandés à l’aide du paquet pdfpages peut demander un peu d’astuce pour ne pas briser la table des matières du pdf, mais ce fil de tex.stackexchange peut vous y aider.

Tenure Track position aux USA

Les tenure track positions aux USA correspondent grossièrement aux postes de Maître de Conférence. J’ai consacré une page à part à la question.

Ailleurs sur la toile

Vous pouvez retrouver les bons conseils (quoiqu’un peu anciens, ils sont toujours valables) de Pierre Lescane sur sa page, et ceux de la Guilde des jeunes chercheurs sur le recrutement d’enseignants-chercheurs. Les conseils de Matt Might, en Anglais, méritent également lecture. Quelques exemples de dossier :

Il existe également le « catéchisme d’Heilmeier », président et PDG de Bellcore, qui peut être lu comme ce qu’attendent vos évaluateurs de vous :

Des outils

Parfois, il va vous falloir envoyer une dizaine de dossier aux contenus très similaires, seul changera par exemple le récipiendaire ou le numéro du poste. Organisez-vous ! Utilisez des scripts, prenez des notes, organisez vos fils de discussion avec les responsables pédagogiques, etc.

Employez notamment Recoll pour effectuer des recherches dans un grand nombre de fichiers (les fiches de poste, par exemple).

Prenez-y vous à l’avance. Cela vous évitera de piquer une suée devant cette fameuse page.