Candidater aux poste tenure track aux USA

Fin 2016 — début 2017, j’ai candidaté à des postes tenure track aux USA (qui correspondent grossièrement aux postes de maître de conférence en France), et ai eu la chance d’obtenir plusieurs offres. Les conseils développés sur la page comment candidater sont globalement valables, mais j’ai jugé que les spécificités du marché de l’emploi aux États-Unis justifiaient une page à part.

Cette page couvre principalement les spécificités nord-américaines pour un Français.

Les étapes

Afin d’obtenir un poste tenure track aux États-Unis, les étapes sont essentiellement toujours les mêmes:

  1. Trouver les annonces (Octobre — Janvier)
  2. Envoyer un dossier (Octobre — Janvier)
  3. Attendre
  4. Obtenir un entretien téléphonique (Novembre — Février)
  5. Attendre (une à deux semaines environ)
  6. Être invité à un entretien physique (Décembre — Mars)
  7. Attendre
  8. Recevoir une offre et la négocier (Janvier — Mars)

L’étape 3. est parfois sautée, mais comme vous le voyez, la patience est un élément-clé. Et bien sûr, le processus peut être interrompu à chaque étape impaire, vous laissant dans un état d’attente éternel. En effet, ce n’est qu’une fois l’offre faîte et acceptée par un autre candidat que vous serez informés (dans le meilleur des cas) que votre candidature n’a pas été retenue. D’après mon expérience, envoyer un courriel courtois pour savoir où en est le processus n’est pas malvenu : au pire, vous n’aurez pas de réponse, ce qui témoigne parfois d’une réflexion encore en court, plus souvent que votre candidature n’a pas été retenue.

Gardez bien en tête qu’un échec ne signifie pas que votre dossier « n’est pas bon » : il peut signifier que des questions de politiques internes ont joué en votre défaveur, que le comité a pensé que vous étiez un « trop gros poisson » pour eux, que l’annonce n’était pas franche (omission d’un mot-clé essentiel), que la situation et les besoins ont changé (départ en retraite imprévu, démission, …), etc. Ne prenez rien personnellement.

Notez que le calendrier est vraiment donné à titre indicatif: le gros de la « saison » est entre Octobre et Janvier, mais les annonces peuvent continuer à paraître jusqu’en Mars.

Trouver les annonces (Octobre — Décembre)

Je liste d’une façon générale où trouver des annonces sur cette page. Pour les États-Unis, il n’y a pas d‘office central équivalent au Galaxie français, il va vous falloir éplucher plusieurs sources. Mais essentiellement, si vous couvrez

Alors vous aurez un excellent panorama des offres aux États-Unis. Les « position d’entrée » sont nommées assistant professor, les postes lecturer sont le plus souvent sans recherche et correspondent plutôt à des postes de PRAG.

Faîtes bien attention, les mots-clés sont légèrement différents : Theory renvoie le plus souvent à l’algorithmique ou à la complexité, et par exemple l’étude du lambda-calcul correspondra plutôt à l’intitulé Programming Language.

D’une façon générale, les instituts aux États-Unis sont plus variés qu’en France (privé Vs public, orienté recherche Vs orienté enseignement, Computer Science Vs Software Engineering, etc.), en taille, en réputation, en exigences, en offre de cours (certains n’offrent qu’une licence, d’autres vont jusqu’à la thèse), etc. Tenez-vous prêt à décoder de nombreux mots-clés aux contours flous (liberal studies, ABET accreditation, etc.), mais ne vous laissez pas trop impressionner : les contours sont vraiment flous, et les annonces sont tellement « codées » qu’il est parfois difficile de comprendre la nature exacte du poste. N’hésitez pas à candidater largement, cela vous permet de

  1. Pratiquer (un entretien téléphonique pour un poste que vous pensez ne pas souhaiter est un excellent exercice)
  2. Vous faire connaître (le comité peut penser à vous pour un autre poste, ou faire circuler votre nom)
  3. Être surpris (la réalité du poste est parfois insoupçonnée)
  4. Voyager, si vous avez la chance d’obtenir un entretien physique.

Je ne sais pas quel genre de mesure ça peut donner, mais j’ai envoyé une quarantaine de dossiers, obtenu une petite dizaine d’entretiens téléphoniques, cinq invitations, et deux offres d’emploi (mais j’en ai accepté une alors que les demandes d’entretiens arrivaient encore, et que certains comités n’avaient pas pris leur décision).

Envoyer le dossier (Octobre — Janvier)

Voilà un exemple de dossier que j’ai envoyé. Un dossier est la plupart du temps constitué

Et parfois, il est nécessaire de joindre

Ce qui fait une sacré pile de documents à préparer à l’avance. Les conseils pour préparer ces documents abondent, en tant qu’universitaire français, j’ai surtout été surpris du fait que les statements sont censés décrire votre futur, et non votre expérience (qui doit être contenue dans votre CV). Soyez positifs, indiquez le taux d’acceptation aux conférences où vous avez publié (en employant cette ressource ou celle-ci, par exemple), personnalisez vos dossiers (en reprenant les mots-clés et l’ordre d’importance de l’annonce), etc.

S’il est nécessaire que vos références envoient leurs courriers eux-mêmes, contactez-les bien en avance, en présentant en quelques mots quelles sont les qualités que vous aimeriez voir être mis en avance pour ce poste, ainsi que le nom du récipiendaire. Vous pouvez tout faire à la dernière minute, mais n’imposez pas ça à ceux qui seront assez aimables pour vous recommander. Le plus souvent, fournir noms et contacts de vos référents suffit, mais assurez-vous en bien à l’avance.

Entretiens téléphoniques (Novembre — Février)

Votre candidature vous a permis d’obtenir un entretien téléphonique ? Bravo! Vous serez prévenu parfois seulement quelques jours à l’avance.

À quoi faut-il s’attendre ? À une discussion courtoise de 20~40 minutes, où l’on vous demande de parler beaucoup. Ce peut être un coup de fil ou une visio-conférence, il n’y a pas de règle. Si le comité peut vous voir, alors habillez-vous comme si vous étiez invités à un entretien sur place: pour les hommes, le costume et la cravate ne seront jamais de trop (cf. cette discussion, par exemple), aux femmes d’inventer l’équivalent. Relisez l’annonce, essayer de collecter quelques informations sur l’Université, le département, ses membres, l’offre de cours. Demandez à l’avance qui sera présent pour cette discussion n’est pas malvenu, et vous permettra de mieux préparer votre coup de fil. Prenez des notes, et lisez des conseils en ligne, comme ceux-ci ou ceux-ci. Et faîtes. des. pauses. dans vos phrases, laissez à votre interlocuteur une chance de préciser sa question si vous faîtes fausse route, ou de vous relancer sur un aspect particulier qui pourrait l’intéresser.

Voici un exemple de programme qui m’a été proposé en prévision d’un entretien téléphonique :

  • Overview of the position
  • Questions from committee
  • Presentation of a mock lecture on any topic in Computer Science of your choice (15 min)
  • Any questions you may have

Et voici un exemple de questions qui m’ont été posés lors d’un entretien téléphonique (les questions m’avaient été transmis 24 heures à l’avance, pratique rare mais existante):

  1. Please tell us why you are interested in this position.
  2. What is your preferred balance between scholarship and teaching?
  3. Tell us about your plans for continuing your research at [Institute].
  4. What are your plans for pursuing external funding for your research?
  5. How would you include students in your research at [Institute]?
  6. How would you collaborate with the faculty in CS and those from other disciplines?
  7. Tell us about your teaching experience and what you learned from that experience.
  8. What upper-level courses should every CS student take and which of these courses would you be able to teach?
  9. Do you have any questions for us?

Parmi les questions que vous pourriez poser, demander plus d’information sur les cours à enseigner, les attentes pour obtenir la tenure (voir son poste devenir permanent), le besoin en advising (conseil d’orientation pour les élèves, une des missions des postes d’assistant professor la plupart du temps) sont de bonnes bases. Ne feignez pas l’intérêt, et posez les questions auxquelles vous aimeriez avoir réponse, et non pas les question qui d’après vous « font bien ».

Entretiens (Janvier — Mars)

Les invitations sur campus sont épuisantes, éreintantes, horribles. À titre d’exemple, voilà un programme qui m’a été proposé:

Sunday, January n

  • 4:41 PM Arrival at [Airport]. Picked up by [Search comite head] and driven to [Town of Institute].
  • 6:30 PM Dinner with [Search comitee head, faculty member, student]

Monday, January n+1

  • 8:00 AM Breakfast with [faculty], [faculty] drives Clément to campus
  • 9:20 AM [HR person], Director, Office of Human Resources
  • 9:45 AM [Two faculty]
  • 10:30 AM [One faculty, one lecturer]
  • 11:15 AM Campus tour with [student]
  • 12:00 Lunch with some department faculty
  • 1:30 PM [President], and [Vice President for Academic Affairs]
  • 2:00 PM [Dean of Faculty]
  • 2:30 PM [Three faculty]
  • 3:30 PM Free time
  • 4:20 PM Seminar
  • 5:15 PM Time with students
  • 6:30 PM Dinner with [Department head, faculty]

Tuesday, January n+2

  • 8:00 AM Breakfast with [faculty]; [faculty] drives Clément to campus
  • 9:30 AM [Two faculty]
  • 10:15 AM [Two faculty]
  • 11:00 AM [Three faculty]
  • 12:00 Noon Lunch with [Head of the Department]
  • 1:00 PM Depart campus. Driven to [Airport] by [Head of the Department]

Essentiellement, donc, vous êtes traînés un peu partout, en permanence en entretien, observé sans relâche pendant des heures, et avec très peu de temps pour vous-même. La contrepartie, c’est que tout le monde est gentil avec vous : tout le monde essaye de faire que vous vous sentiez bien, se montre accueillant, bienveillant. Le but de la manœuvre n’est pas de vous stresser, mais de vous donner une chance de rencontrer tout le monde, et de donner à tout le monde une chance de vous rencontrer. Il s’agit réellement de faire connaissance, ce qui peut parfois se traduire en questions difficiles, en longs monologues, en silences, en discussion sur la ville où vous vous trouvez, etc. Encore une fois, habillez-vous: Be the second best dressed person in the department., ça ne vous nuira jamais d’être trop formel.

Il vous sera demandé de faire une ou plusieurs présentations. Il m’a été demandé de faire (une combinaison de)

  1. Un exposé scientifique aux professeurs et à quelques étudiants,
  2. Un exposé scientifique aux étudiants (en première année),
  3. Un cours sur le sujet de mon choix à un panel d’étudiant et de professeurs.

Et, évidemment, chaque exercice a ses spécificités et limites. N’hésitez pas à demander des précisions sur l’auditoire, la durée, les attentes, le temps à laisser pour les questions, etc.

Pour un exemple de 1., voir cette page, pour un exemple de 1. et 2., voir cette page, pour un exemple de 3., voir cette page, cette page ou encore cette page. Pour ces derniers exemples, notez que j’ai adapté le language de programmation employé (python ou java, en fonction de la maquette de l’institut où je me présentais).

La description de ce qu’on attend de vous peut varier grandement :

We ask our faculty candidates to give a lecture (seminar) to the department on a topic of interest to them. We would like this to be a teaching example, so perhaps something from an upper-level course you teach that would be of interest to our upper-class students and faculty. Pick something that you think can stand alone, perhaps with a few minutes of introductory material, and give it. Our periods are 50 minutes long, and since we’ll have you do this at the end of the day, you can go over a few minutes if you want. There will be time for questions afterward. Once you have a title and a short abstract for this “talk”, please send it to me so we can advertise it on campus.
Your visit will include a one hour research-oriented presentation.
Teaching Demo/Open Forum

Dans ce dernier cas, j’ai demandé des précisions, et il m’a été répondu:

Most students will likely be undergraduate students. We are giving you a choice of topic so that you can pick a topic that you do well. Please pick a topic that does not require previous knowledge. Students will likely evaluate you on your understandability. I hope that helps!

Il y a souvent un moment plus formel que les autres, où vous rencontrez l’ensemble du comité en même temps, et où vous est posé une liste de questions. À titre informatif, m’ont été posées ces deux séries de questions:

  • How would you describe your teaching style? How would you adapt this style to different class sizes?
  • Software engineering courses frequently use group projects with the instructor mentoring the teams through the process. Describe your style of working with student teams.
  • Given the list of CS courses in our catalog, pick four you would like to teach.
  • Again starting from the list of CS courses in our catalog, what additional CS courses would you like to see us develop? Which of these would you like to develop, and why?
  • Knowing that educational technology continues to change, how will you keep current and incorporate new technology into your classroom?
  • Our campus has 60% first generation college students. We also have vet, transgendered, and/or international students, and we are a minority serving campus. (Students come from a variety of backgrounds.) How would you deal with students who are potentially offensive? How would you mentor them to be more open-minded and inclusive?
  • It is a well-known statistic that there are few females in computer science, and our department reflects that. What will you do to encourage women in the program?
  • Describe a time when you were able to adapt your communication approach so that you could interact more effectively with a person who came from a background, culture or political perspective that was very different from your own. What did you do to find common ground?
  • Our CS program offers its entire curriculum both during the day and during the evening, mostly by alternating offerings day/evening on an every other year cycle. Our MSCIS program is designed to let students finish by going entirely in the evening, as well. You will frequently be asked to teach evening courses. How do you feel about teaching in the evening?
  • What’s on your current research agenda for the next 3-5 years?
  • What resources do you expect from the department to successfully carry out your research agenda?
  • How would you work to recruit students for our CS and MSCIS programs?
  • What questions do you have for us?

Et

  1. How has your day been so far? Is there anything that stood out to you in particular?
  2. If someone asks your colleagues to describe you, what might they say?
  3. If someone sat in your class, what would they see?
  4. What resources do you need to pursue your career at [Institute]?
  5. What undergraduate and graduate courses would you like to teach?
  6. How will you inspire students to get involved in your research?
  7. We want you to imagine 6 years into the future when you are putting your tenure packet together. What accomplishments do you expect to list?
  8. Given what you have learned about [Institute] and the CS department, do you think this is a place where you would be happy and thrive professionally?
  9. What questions do you have for us about the university, the department, or the area?

Négocier votre contrat

Une offre vous est faîte (bravo!), écoutez-la, remerciez votre interlocuteur, et discutez vos conditions d’embauche. Oui, aux États-Unis, il faut négocier votre contrat.

Il faut : vous êtes en position de demander plus de ressources (salaire, charge d’enseignement, assistants, etc.), non pas pour travailler moins ou vous payer une voiture de luxe, mais pour faire au mieux votre travail. Détaillez ce que vous estimez être nécessaire pour accomplir votre travail dans les meilleurs conditions. Les questions de visa et de carte vertes sont une dimension importante : n’hésitez pas à demander comment l’Université pourra vous aider dans ces démarches, ce qu’ils proposent.

Je n’ai pas grand’chose à dire sur cette question, allez-y détendu, et souvenez-vous que les roles sont inversés : l’Université doît désormais vous courtiser, et c’est vous qui avez les cartes en main. Cet article m’a enseigné tout ce que je sais, les conseils sur « négocier votre salaire » du monde extra-académique ne m’ont pas été trop utiles, mais m’ont tout de même remémoré qu’il était souhaitable d’avoir quelques chiffres en têtes (« mon idéal serait… », « en-dessous de… je ne prendrai pas le poste ») quand on commençait la négociation.

Autres sources

Les sources abondent, vraiment. M’ont été particulièrement utiles: